Comprendre le projet d’expérimentation du Revenu de base

Meurthe-et-Moselle
© CD 54 - G.BERGER

Le Revenu de base n’est-il pas contradictoire avec le travail ? Comment sera-t-il financé ? Quel sera son périmètre ? Qui sera concerné ? Voici quelques-unes des questions posées lors des réunions publiques sur le projet d’expérimentation du Revenu de base qui se sont déroulées à Nancy, Bulligny, Longwy et Lunéville en présence de Mathieu Klein, président du conseil départemental, plusieurs conseillers départementaux, élu.e.s. et de nombreux habitants.

La solidarité est une mission emblématique du conseil départemental. Pour agir, le Département de Meurthe-et-Moselle et 12 autres conseils départementaux souhaitent lancer l’expérimentation du revenu de base en 2019, en proposant un projet de loi d’expérimentation territoriale qui devra être accepté par le Parlement. 

Cette volonté est d’abord motivée par la nécessité de trouver de nouveaux mécanismes de lutte contre la pauvreté. En effet, neuf millions de Français vivent actuellement sous le seuil de pauvreté, dont 100 000 Meurthe-et-Mosellanes et Meurthe-et-Mosellans. Un enfant sur cinq également, un enfant sur trois dans les familles monoparentales. 

Cette première réunion publique, sous forme d’échanges entre le président du conseil départemental et les participants, a permis à chacune et chacun de poser des questions et, ainsi, de préciser davantage quelle feuille de route définira le modèle de revenu de base expérimenté dans le département. 

Prochaine étape : mercredi 6 juin à Bordeaux avec la présentation des résultats de la consultation citoyenne.

Vidéo - 2 minutes pour comprendre le Revenu de Base :


Meurthe-et-MoselleNancy
Meurthe-et-MoselleNancy
Meurthe-et-MoselleNancy
Meurthe-et-MoselleNancy
Meurthe-et-MoselleNancy
Meurthe-et-MoselleNancy
Meurthe-et-MoselleBulligny
Meurthe-et-MoselleBulligny
Meurthe-et-MoselleBulligny
Meurthe-et-MoselleBulligny
Meurthe-et-MoselleLongwy
Meurthe-et-MoselleLongwy
Meurthe-et-MoselleLunéville
Meurthe-et-MoselleLunéville