Le Département de Meurthe-et-Moselle en mission pour lutter contre la pauvreté

Meurthe-et-Moselle

Dans le cadre du lancement de la concertation nationale sur la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, Mathieu Klein, président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, co-présidera avec Joëlle Martinaux, présidente de l’union nationale des centres communaux d’action sociale, un groupe de travail sur la gouvernance des politiques de lutte contre la pauvreté dans les territoires.  

Une mission en cohérence avec l’histoire du Département de Meurthe-et-Moselle depuis 35 ans dans le domaine social :  Jacques Baudot, président du conseil général de 1988 à 1998 lança la carte Santé54, préfigurant la Couverture maladie  universelle (CMU), l’expérimentation de l’APA (L'Allocation personnalisée d'autonomie) avant sa création par Michel Dinet, président du conseil général de 1998 à 2014, qui testa aussi le RSA (Revenu de Solidarité Active) avant sa généralisation.  

En 2015, l’assemblée départementale a adopté un plan de lutte contre la pauvreté des enfants dont, par exemple, la création du tarif à 1 € le repas dans la restauration scolaire des collèges ou la création de places d'internat sont une traduction concrète.  

La France compte aujourd’hui trois millions d’enfants pauvres, soit près d’un enfant sur cinq et 34 % des bénéficiaires des dispositifs d’aide alimentaire ont moins de 15 ans. Le taux de pauvreté des jeunes a fortement augmenté ces dernières années.