Signature d’une convention de coopération décentralisée pour un programme d’aide en Équateur

Meurthe-et-Moselle
©G. BERGER-CD54

[COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE] [ÉQUATEUR] Ce jeudi 22 février, le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, représenté par Antony Caps, vice-président chargé de la coopération décentralisée, a signé une convention de coopération décentralisée pour un programme d’aide en Équateur, avec l’Agence Française de Développement (AFD) en présence de Monsieur Jorge Luis Serrano, chargé culturel de l’ambassade d’ Équateur en France.

 Le tremblement de terre du 16 avril 2016, d’une magnitude de 7,8, fut l’un des plus violents de ces dix dernières années en Amérique latine. L’Équateur souffre de centaines de morts et de disparus. Plus de 7 000 bâtiments furent détruits et la reconstruction est particulièrement difficile et coûteuse.

Le Département de Meurthe-et-Moselle a immédiatement manifesté sa solidarité avec la population équatorienne. Le conseil départemental souhaite aujourd’hui poursuivre son aide aux côtés de l’Agence Française de Développement qui participe à hauteur de 700 000€ et de l’association Cités Unies France qui a recueilli plus de 150 000€ de la part des collectivités françaises. Le Département de Meurthe-et-Moselle joue le rôle de levier pour ces financements, avec une subvention de 30 000€.

L’objectif de cette convention de partenariat est de financer cinq actions liées à l’alimentation en eau potable des Équatoriennes et Équatoriens les plus touchés.

Meurthe-et-Moselle©G. BERGER-CD54
Meurthe-et-Moselle©G. BERGER-CD54
Meurthe-et-Moselle©G. BERGER-CD54
Meurthe-et-Moselle©G. BERGER-CD54
Meurthe-et-Moselle©G. BERGER-CD54
Meurthe-et-Moselle©G. BERGER-CD54