La transition écologique

A travers le plan Collèges Nouvelles Générations, le Département affirme des objectifs ambitieux en matière transition écologique sur le plan de la performance énergétique.

Il atteint d’ores et déjà des niveaux de performance bien supérieurs à la règlementation thermique française (RT 2012) qui fixe une limite de consommation maximale à la consommation des bâtiments neufs dans chaque région, à savoir 71,5 kWh/an/m2 pour la Lorraine. La consommation dans les collèges neufs est en effet de 50 % inférieure et dans les collèges en restructuration lourde, l’économie réalisée est de l’ordre de 90 % par rapport à la consommation précédant les travaux.

Ces performances ont été arrêtées dans le référentiel bâtiment du plan Collèges Nouvelles Générations (lien vers la partie Référentiel architectural) et ont anticipé les objectifs fixés par la loi sur la transition énergétique et la croissance verte adoptée en 2015 qui fixe en premier lieu d’atteindre une performance de consommation énergétique de niveau « Passif » et d’avoir recours aux énergies renouvelables.

Ainsi les collèges Jean Lamour à Nancy, Georges Chepfer à Villers-les-Nancy, Louis Marin à Custines, Pierre Brossolette à Réhon et René Gaillard à Bénaménil répondent à ce critère de bâtiment passif.

Le collège Louis Marin de Custines suit une certification HQE et le Département a reçu un financement européen pour à l’installation d’un système de géothermie.

Le collège Chepfer de Villers-les-Nancy a été sélectionné au programme PREBAT mis en place par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie et, à ce titre, bénéficie d’un financement de 0,4 M€ et sera labellisé PASSIVHAUS.