Coopération institutionnelle

Le conseil départemental met directement en oeuvre des partenariats avec des collectivités étrangères. Ils sont basés sur l’échange de bonnes pratiques et la réciprocité en matière de développement.

4 partenariats institutionnels existent actuellement : le panchayat Arattupuzha (Kerala, Inde) ; le conseil provincial de Sidi Kacem (Maroc), la Province de Loja (Equateur) et la région de Piura (Pérou) ainsi que la Province de Québec.

[Inde] Panchayat d'Arattupuzha, Kerala

Suite au Tsunami de 2004 sur les côtes de l’Inde, le département de Meurthe-et-Moselle s’est engagé auprès de la collectivité régionale de l’Arrattupuzha pour soutenir des initiatives locales ayant pour objectif la résolution de problèmes économiques et environnementaux.

Ce programme s’est étendu par la suite à d’autres régions pour permettre le renforcement du système de surveillance de la qualité des eaux, le développement de systèmes écologiques à faible coût, l’exploitation commerciale de produits artisanaux et un développement touristique durable.

Ces actions sont également conduites en partenariat avec la communauté de communes du pays de l’Orne, celle de Moselle-et-Madon et l’association Réseau Experts Environnement Développement (AREED).

Le projet a remporté en juillet 2015 le prix de la solidarité des trophées de l’eau décerné par l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse après un vote citoyen d’internautes.

[Maroc] Conseil provincial de Sidi Kacem

Depuis 2011, les deux collectivités se sont engagées dans un programme de développement dans le domaine de la protection de l’enfance reposant sur des échanges d’expériences.

L’objectif de ce programme est d’améliorer l’accompagnement et la prise en charge des enfants en difficulté. Ces actions contribuent à renforcer les compétences professionnelles des deux collectivités partenaires.

Ce projet, accompagné par l’association Khamsa de Vandoeuvre, a été financé en 2014 par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes dans le cadre du fonds conjoint franco-marocain d’appui à la coopération décentralisée.

[Equateur et Pérou] Province de Loja, Région de Piura

Ce programme financé par la Communauté Européenne a pour objectif de lutter contre les conséquences du changement climatique dans les territoires les plus vulnérables au niveau économique et social de l’Amérique Latine et des Caraïbes.

Il vise des échanges d’expérience dans le domaine de la gestion de l’eau, des forêts et des espaces naturels sensibles.

Plus spécifiquement, le programme vise à développer les capacités de gestion des collectivités situées dans la zone transfrontalière équatoriano-péruvienne.

Plusieurs projets sont en cours, notamment la construction de réservoirs, de système d’arrosage, de reforestation et de protection de zones de plantation pour une meilleure gestion sociale des ressources hydriques et forestières.

Cette coopération est conduite en partenariat avec la Province de Viterbo en Italie et, l’ONG française l’Observatoire des Changements en Amérique Latine (LOCAL).

[Québec]

La conférence régionale des élus de Québec et le Département de Meurthe-et-Moselle coopèrent depuis 2004 sur le thème du développement durable.

Ce travail partenarial a permis aux deux collectivités en lien avec le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de Meurthe-et-Moselle (CAUE 54), le Groupement Européen d’Intérêt Économique (GEIE) Ecotransfaire et l’Université de Laval au Québec d’identifier des problématiques communes telles que la rénovation énergétique des bâtiments scolaires.

Des échanges de bonnes pratiques de part et d’autre de l’Atlantique sont régulièrement organisés.

Cette coopération est soutenue financièrement par le fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée.