GECT Alzette-Belval

Le Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT) est un instrument
de coopération mis en place par l’Union Européenne en juillet 2006.
Doté de la personnalité juridique, il a pour vocation de répondre aux difficultés
rencontrées dans le domaine de la coopérationtransfrontalière

et de faciliter et promouvoir la coopération transfrontalière, transnationale
et interrégionale entre ses membres.Un GECT peut être composé d'États européens,
de collectivités locales, d'autres organismes de droit public…
situés sur le territoire d'au moins deux États membres.


En 2013, l’État luxembourgeois, quatre communes du Grand-Duché du Luxembourg (Esch-sur-Alzette, Mondercange, Sanem et Schifflange), l’État français et quatre collectivités françaises (la Communauté de Communes du Pays Haut Val d’Alzette, la Région Lorraine et les Conseils Départementaux de Moselle et de Meurthe-et-Moselle) ont mis en place le Groupement Européen de Coopération Territoriale Alzette-Belval. Le Département de Meurthe-et-Moselle participe financièrement à son fonctionnement.

Ce GECT a été créé afin de disposer d’un outil pérenne pour renforcer le partenariat transfrontalier. Il doit, pour  ce  faire,  développer sur  le  territoire d’Alzette  Belval  une  agglomération  transfrontalière  et  novatrice fondée sur les principes de développement durable et du vivre ensemble.

A ce titre, il s’est notamment donné pour objectifs :

  • De s’assurer de l’émergence d’un territoire de soins transfrontaliers ;
  • De construire des passerelles en matière de formation et d’éducation pour que les jeunes citoyens d’Alzette-Belval s’approprient l’espace transfrontalier et s’ouvrent sur l’Europe ;
  • De poursuivre la mise en place d’actions pour une mobilité de proximité efficace et durable ;
  • D’encourager les rencontres entre les habitants, construire l’identité commune.
En savoir plus: 

Sur Internet

Pour en savoir plus le GECT Alzette-Belval, cliquez ici.