Sécurité routière

Chaque année, le manque de vigilance de certains entraîne la mort d’autres personnes.
Voici quelques conseils à suivre pour conduire malin et en toute sécurité.

Conduire, un état d’esprit

La conduite, c’est du repos.
Une bonne nuit de sommeil et un bon petit déjeuner sont nécessaire avant de prendre la route.
Après deux heures de conduite, l’automobiliste ne maîtrise plus efficacement son véhicule et s’expose donc à de réels dangers. Une pause minimum de 15 minutes est recommandée.

La conduite, c’est du sérieux

L’alcool au volant demeure un des facteurs important de l’insécurité routière : un accident mortel sur trois est lié à l’état d’alcoolémie du conducteur.
Le taux d’alcoolémie interdisant la conduite est de 0,50g d’alcool par litre de sang.

L’alcool rétrécit le champ visuel , il augmente l’éblouissement, il diminue les réflexes...

La conduite, c’est la vigilance

N’oubliez pas votre ceinture de sécurité, le taux de mortalité des non ceinturés est deux à trois fois plus élevé que celui des ceinturés.
Respecter les distances de sécurité et les limitations de vitesse : restez vigilant pour réagir à temps !

Préparez vous bien avant de prendre la route

Il faut s’informer sur les conditions météorologiques.
Attention, le département de la Meurthe-et-Moselle présente encore des épisodes de brouillard, de pluie et de giboulées durant le printemps : renseignez-vous et adaptez votre conduite.

Vérifiez soigneusement votre véhicule

Avant de prendre la route, contrôlez l’éclairage, les pneus, les amortisseurs et le niveau d’essence et d’huile.

Vérifiez le trafic

La veille du départ préparez votre itinéraire, renseignez-vous sur le trafic et les éventuels encombrements des routes (travaux).