L'enjeu des villes nourricières, et si le local était la solution ?

Sous l’effet de la mondialisation, les chaines alimentaires sont devenues de plus en plus longues, de plus en plus complexes et de moins en moins connectées aux territoires. La spécialisation des territoires en un nombre réduit de cultures et la gestion en flux tendus des denrées alimentaires ont conduit à une moindre résilience globale du système agricole. Si bien qu’aujourd’hui, la plupart des villes ne disposent que de quelques jours d’autonomie alimentaire en cas de chocs environnementaux, économiques ou financiers. Pour atténuer ce facteur de vulnérabilité et repenser notre modèle de production alimentaire, les initiatives d’agriculture urbaine et périurbaine semblent en plein essor. Leur objectif ? Reconnecter les urbains à leur territoire.

Programme :

  • 18H00-18H30 : Accueil par Audrey NORMAND, Vice-Présidente déléguée à l’agriculture et à l’environnement

  • 18H30-19H00 : Diffusion d’un extrait du documentaire Après-demain de Cyril DION et Laure Noualhat

  • 19H00-20H30 : Table ronde, avec :

Alexandre LAMARQUE, directeur de la Ferme urbaine du Plateau de Haye à Maxéville

Association Racines Carrées : association d’agroécologie urbaine nancéenne

Dominique MESSAIN, Présidente de l’Association des Jardins Citoyens de Laxou

Nicolas BEL, Topager, entreprise du Paysage Urbain Comestible et Sauvage à Paris

Christian JONET, coordonnateur de la Ceinture Alimentaire de Liège

  • 20H30-21H00 : Conclusion par le grand témoin, Mélanie COLLE, chargée de mission à AgroTechParis


Hôtel du Département de Meurthe-et-Moselle

48, esplanade Jacques-Baudot  54000 Nancy

Mardi 15 octobre | 18H00-21H00


Comment participer ?

Inscrivez-vous en ligne en renseignant le formulaire ci-après : 

 

En savoir plus: 

Renseignements : asimermann@departement54.fr – 03 83 94 50 65