À la rencontre des acteurs et citoyens du territoire Val de Lorraine

© CD 54 – V.URBAIN

Comme tous les ans, les élus et les services du conseil départemental sont allés vendredi 15 novembre à la rencontre des acteurs et citoyens du territoire Val de Lorraine.

À noter :

  • La présentation de la centrale à saumure et du dispositif de viabilité hivernale à Pont-à-Mousson.

Depuis  lundi 12 novembre, les agents des routes du conseil départemental sont à l’heure d’hiver. Le dispositif de viabilité hivernale est enclenché jusqu’au au 16 mars 2020.

Depuis 2011, le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle a mis en place une organisation précise du service hivernal, calée sur la hiérarchisation du réseau routier départemental (3 200 kilomètres).

Le mode original de traitement des routes par de la saumure est préconisé sur le département depuis 2017. Il est efficace plus rapidement et limite considérablement la consommation de sel.

  • La présentation des travaux de l’aire de covoiturage de Custines

L’aire de covoiturage de Custines a été réalisée par les services du Département sur un délaissé de voirie de la RD40. Les services du Département viennent de réaliser une plate-forme de stationnement de 700m² pour un coût de 60 000 € avec co-financement de la communauté de communes du Bassin de Pompey à hauteur de 25%. Elle comprend notamment 43 places matérialisées dont 2 pour le rechargement des voitures électriques (borne de recharge rapide). L’objectif majeur de ce réaménagement est d’améliorer l’écoulement du trafic et sa fluidité.

  • La visite du pont temporaire à Jaulny et la construction du nouvel ouvrage d’art

Le Département surveille en permanence les routes et les ouvrages d’art de Meurthe-et-Moselle. Ceci a permis de détecter une importante fissure sur le pont qui enjambe le Rupt-de-Mad à Jaulny, qui à été interdit à la circulation en novembre 2018. Depuis le 22 novembre 2018, le pont provisoire  mis en place par le Département permet de soulager la commune, déjà enclavée, le temps de l’étude et des travaux. Tous les véhicules y compris les poids lourds peuvent circuler dessus. 

Le démarrage des travaux pour le nouvel ouvrage d’art est prévu en mai 2020 avec une remise de l’ouvrage fin 2020. Le coût global de d’opération est de 1,5 million d’euros.

  • La visite du centre-bourg de Thiaucourt et la présentation du projet d’accompagnement par le conseil départemental et le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE 54)

Le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle a décidé d’apporter son soutien aux bourgs-centres qui maillent son territoire, à travers une prestation en ingénierie assurée par le CAUE et Meurthe-et-Moselle Développement, dans le territoire Val de Lorraine, deux  communes sont concernées : Nomeny et Thiaucourt.

  • La journée s’est terminée par une réunion publique ouverte aux habitants à l’amphithéâtre du lycée Marquette à Pont-à-Mousson, afin d’échanger avec les habitants et acteurs du territoire sur l’action du Département.

- Publié le 19/11/2019 -