Crise sanitaire

@ CD 54 - DJACQUOT

Le Département souhaite une accélération des dépistages et de la vaccination dans l’ensemble de la Meurthe-et-Moselle

 

Valérie Beausert-Leick, présidente du Département, demande au gouvernement que soient accélérées et développées à l’ensemble de la Meurthe-et-Moselle les campagnes de dépistage et de vaccination des personnes prioritaires.

Les services du conseil départemental travaillent depuis la fin décembre sur un recensement des besoins en matière de dépistage et de vaccination qui concerne l’ensemble des publics à risques et des professionnels en première ligne. « Les sapeurs-pompiers, les aides à domicile ne doivent pas être oubliés », indique la présidente, qui observe que si trois centres de vaccination seront ouverts dans la Métropole du Grand Nancy, « il doit être possible mobiliser également les hôpitaux locaux de Lunéville, Toul, Pont-à-Mousson, Val de Briey et Mont-Saint-Martin.»

▶️  Rappelons que la Meurthe-et-Moselle est l’un des départements les plus « à risque » avec des chiffres de pandémie élevés et le déclenchement par le CHRU de Nancy du « Plan blanc » il y a quelques semaines.

- Publié le 5/01/2021 -