Défi du grand âge : la Meurthe-et-Moselle a rendu son Manifeste au gouvernement

Affiche officielle des assises départementales de l'autonomie.

© CD54 - Y. Husson – Photo : Tommasolizzul-iStock.com

Remis officiellement à la Ministre de la santé, la contribution du Département ouvre de nombreux champs des possibles pour adapter la société au vieillissement de la population. Le Manifeste pointe 4 grandes injustices, interroge sur le rôle social des personnes âgées et soulève des pistes originales en matière d’adaptation territoriale et de gouvernance solidaire, sans oublier le financement. Clé de voûte de l’avis des habitants et des professionnels : la création au titre de la solidarité nationale d’une 5ème branche de la sécurité sociale.

« Avec Annie Silvestri, Vice-présidente déléguée à l’autonomie, nous avons souhaité offrir aux Meurthe-et-Mosellans un espace de participation et de contribution à la concertation nationale « Grand Age Autonomie ». La mobilisation de la Meurthe-et-Moselle à ce débat majeur a pris la forme des Assises départementales de l’autonomie des personnes âgées. Elles ont réuni près de 550 personnes sans compter les plus de 1000 personnes qui ont répondu au questionnaire citoyen sur le grand âge. Ce document est le reflet des réflexions et des débats de ces deux journées ainsi que de leur phase préparatoire ; il a été adressé à M. Libault, responsable de la démarche « Grand Age Autonomie » le 28 février 2019. Ce dernier présentera les grandes lignes de cette concertation le 12 mars prochain » précise Mathieu Klein, président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle.

Le manifeste s’intitule « pour une réforme structurelle de l’accompagnement du vieillissement de la population ». 

« La loi Grand âge promise par le Gouvernement devra être à la hauteur des enjeux que ce débat a révélé et  des espoirs qu’il a fait naître. Le suivi de la rédaction de ce texte ne manquera pas de nous mobiliser » conclu le président.

- Publié le 15/03/2019 -