Déplacement de Pascale Boistard en Meurthe-et-Moselle

Photo © G.Berger - CD54

Mathieu Klein, président du conseil départemental, Annie Silvestri, vice-présidente déléguée à l’autonomie des personnes, ont accueilli le 1er juin en Meurthe-et-Moselle Pascale Boistard, secrétaire d'État chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie. Le Département a en effet été choisi pour accueillir la conférence des financeurs dans le cadre d’une journée interdépartementale. Préfigurateur dans ce domaine, le Département a fait part de son expérience aux neuf autres départements du Grand Est. 

Prévues par la loi d’adaptation de la société au vieillissement, ces conférences fédèrent les acteurs dans chaque département pour programmer et coordonner les dépenses en matière de prévention de la perte d’autonomie, afin d’avoir une action plus efficace et une réponse adaptée à la réalité du terrain.

Garantir une offre adaptée à chaque personne, à chaque étape de son parcours de vie, dans chaque territoire, est un axe majeur de l’action du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle depuis 1998.

Comme l’a rappelé Mathieu Klein, des exemples concrets témoignent de cet engagement volontariste du Département dans les politiques d’autonomie : adoption de dispositions élargissant l’accès à la Prestation Spécifique Dépendance, relèvement du plafond de récupération sur succession, augmentation du montant de la prestation en établissement, création en coopération avec la Mutualité française en 2000 de la mutuelle Camille, création de 6 Points Accueil Information Services en 2001…

La journée s’est poursuivie à Vandoeuvre-lès-Nancy par la pose de la première pierre de la résidence pour personnes âgées Solatium composée de 14 appartements et de la résidence Myosotis, pension de famille de 25 chambres, gérée par l’association ARS (Accueil et Réinsertion Sociale).  

Enfin, Pascale Boistard et Mathieu Klein ont souhaité prendre un temps spécifique pour échanger avec les services chargés des Personnes âgées et des personnes handicapées du Département.

Mardi 31 mai, la ministre a annoncé des crédits supplémentaires de 5,58 millions d’euros pour aider les départements dans leurs dépenses de prévention de la perte d’autonomie.

- Publié le 14/06/2016 -