Pour prendre soin des abeilles : cultivons mellifère !

© CD 54 – D.JACQUOT

Au vu de la surmortalité des abeilles, le Département de Meurthe-et-Moselle accompagne les agriculteurs et apiculteurs pour le projet « Cultivons mellifère - Nos agriculteurs s’engagent, nos apiculteurs les accompagnent ». Audrey Normand, vice-présidente du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle déléguée à l’agriculture et à l’environnement, a participé le 23 avril au lancement du projet au rucher de Minorville, en présence de Jean Loctin, conseiller départemental du canton.

Objectif : introduire des plantes mellifères afin de mesurer leur impact sur l’activité des ruches et les productions agricoles. Le projet est piloté par le « Comité agricole du Pays Toulois », groupe d’agriculteurs fédéré en association.

En savoir plus: 

Mellifère : se dit d’une plante dont le nectar est récolté par les abeilles pour élaborer le miel. Les plantes mellifères sont attractives pour les abeilles. Les plantes mellifères les plus connues sont « celles qui produisent un nectar sucré ou du pollen, permettant aux abeilles de fabriquer du miel », détaille Pierre Javaudin (auteur de Une ruche dans mon jardin - éd. Larousse). Mais d’autres fournissent de la résine (comme les peupliers) « permettant aux abeilles de créer un mastic qui étanchéifie la ruche et a des propriétés antibactériennes » (c’est la propolis).

- Publié le 25/04/2019 -