Que pense William, à Nancy, de l'égalité femmes-hommes ?

Portrait de William par Grégory Berger.

© CD 54- G.BERGER

Le saviez-vous ? Le Département de Meurthe-et-Moselle sensibilise cette année plus de 1 000 collégiens à l’égalité femmes-hommes. Découvrez le témoignage de William à Nancy.

« J’effectue un Service Civique au sein du service Engagement et Citoyenneté du conseil départemental. Je suis chargé d’organiser des actions de lutte contre les discriminations dans les collèges de Meurthe-et-Moselle.

Mon Service Civique m’a aidé à apprendre davantage sur l’égalité femmes-hommes. Même si j’y étais déjà sensibilisé, je suis heureux de pouvoir transmettre aux élèves ce que je sais.

En les sensibilisant à l’égalité femmes-hommes, j’ai le sentiment de contribuer à bâtir un monde meilleur, où les discriminations n’auront plus leur place. 

Dans le cadre de ma mission, nous avons créé un parcours de formation afin de le proposer aux élèves. Nous insistons particulièrement sur l’égalité femmes-hommes. Par exemple, nous questionnons les collégiennes et les collégiens sur les stéréotypes, sur les questions de genre – qu’attendons-nous du comportement d’une femme et d’un homme ? C’est un sujet difficile parce que je m’aperçois au quotidien que les discriminations et les préjugés sexistes sont les plus ancrés dans la société. Du coup, j’apprends aux élèves que l’humain est naturellement porté à catégoriser les êtres et les choses ; le faire avec les femmes et les hommes, cela crée toujours un cercle vicieux. Au stéréotype s’ajoute d’ailleurs souvent un jugement de valeur, qui donne naissance à un préjugé à partir duquel on est tenté de justifier une discrimination.

Nous demandons aux collégiens et aux collégiennes de dessiner des sapins, en quelques secondes d’abord, tous les sapins sont donc identiques ; puis en deux minutes. Chaque sapin est alors différent, certains ont fait un sapin de Noël, d’autres un sapin au milieu d’une forêt… Nous montrons ainsi aux élèves qu’il faut prendre le temps pour connaître les gens.

Nous divisons également les classes en groupes, identifiés par des gommettes de couleur. Puis nous donnons à certains une gommette de couleur différente. Ils expriment alors l’injustice qu’ils ressentent et tous prennent conscience de l’importance de ne pas reproduire cela dans la société.

Je pratique en parallèle le triathlon, et je remarque de belles initiatives pour mettre en valeur les sportives. La course masculine n’est plus le moment fort de la journée. Lorsque l’affluence des spectateurs est la plus importante, ce sont les femmes qui concourent. J’espère par ailleurs que le mondial de football féminin aura le même écho que son équivalent masculin.

La notion d’engagement est essentielle dans un Service Civique. Ce que je partage avec des collégiens et les collégiennes m’inspire aussi au quotidien et dans ma vie sportive. »

 

ET VOUS, QU’EN PENSEZ-VOUS ?

Afin de permettre aux Meurthe-et-Mosellans de donner régulièrement leur avis sur les actions mises en place par le conseil départemental, celui-ci a fait le choix d’expérimenter l’application de consultation « Vooter », gratuite, transparente et anonyme. Participez dès maintenant aux premières questions sur votre smartphone, tablette ou en ligne en suivant la procédure ci-dessous :

  • Téléchargez l’application Vooter depuis votre smartphone / tablette ICI ou connectez-vous en ligne sur : vote.vooter.co
  • Créez votre compte
  • Rejoignez le groupe Département 54 par géolocalisation ou en entrant le code groupe « Departement54 » (sans accent, sans espace).

201803_DEPARTEMENT54_Tuto.jpg

- Publié le 1/04/2019 -