SOUTIEN AUX ARTISANS ET AGRICULTEURS

Chaynesse Khirouni, présidente, Michèle PILOT, vice-présidente du conseil départemental, Jean-Paul DAUL, Président de la Chambre des métiers de l’Artisanat 54 et de la Fédération Française des Boulangers, Laurent ROUYER, Président de la Chambre d'agriculture de Meurthe-et-Moselle et de la Chambre des métiers et de l'artisanat de Meurthe-et-Moselle et Dominique Potier, député de Meurthe-et-Moselle, se sont rendus à Toul et à Barisey-au-Plain ce lundi matin.

▶️ Objectif : soutenir les agriculteurs et les boulangers frappés de plein fouet par l'augmentation des prix de leurs matières premières au moment où les prix des matières premières augmentent (farine : + 12 % en 1 an).

▶️ Au moment où une chaîne de grandes surfaces communique sur du pain à des prix sacrifiés. Une baguette moins chère peut être attirante pour les personnes en situation de précarité, les familles nombreuses ou les étudiants. Mais les conséquences pour producteurs et les artisans boulangers sont désastreuses.

La Délégation s'est rendue à la boulangerie La Viennoise de Toul et dans une exploitation agricole à Barisey-au-Plain. 

LE PRIX D’UNE BAGUETTE DANS LE DETAIL

Les artisans, dans tous les cas, sont en incapacité de produire des baguettes à ce prix. Sur une baguette à 1 € , il faut compter 20 centimes de matières premières, entre 40 et 50 centimes de masse salariale, entre 10 et 20 centimes pour l’électricité, les loyers et le packaging, environ 10 centimes de marge par baguette. Consommer local, c’est respecter chacune et chacun en lui donnant le droit de vivre dignement, a-t-il été rappelé. Vivre de son travail si on est artisan ou agriculteur, soutenir l’artisanat, c’est-à-dire le savoir-faire et des matières premières de qualité produits localement.

L’ACTION DU DEPARTEMENT DE MEURTHE-ET-MOSELLE

Tant au titre de ses actions partenariales avec la chambre d’agriculture et la chambre des métiers qu’au titre de ses missions dans le domaine des collèges et de soutien à l’attractivité des territoires, le Département est très engagé depuis plusieurs années dans le développement des circuits courts et des produits bio. Dans les assiettes des collégiens, et plus largement, dans celles des Meurthe-et-Mosellans.

Il conduit, accompagne ou fédère avec ses partenaires (chambres consulaires, collectivités locales) des actions en faveur de la transition écologique et de la lutte contre la pauvreté, du développement de l’économie sociale et solidaire (ESS) et a mis en place un programme de formation et de sensibilisation « On mange quoi demain ? ».

- Publié le 24/01/2022 -