Un réseau de fermes ambassadrices de la biodiversité

© P.CANDAT

Afin de sensibiliser et mobiliser l’ensemble de la profession agricole et le grand public à la biodiversité, le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle et la Chambre d'agriculture de Meurthe-et-Moselle mettent en place un réseau d’exploitations agricoles ambassadrices lancé officiellement jeudi 7 novembre à Belleville, en présence notamment d’Audrey Normand, vice-présidente du conseil départemental déléguée à l’agriculture et à l’environnement, et de Jérémy Jenneson, vice-président de la Chambre d’agriculture de Meurthe-et-Moselle. 

Le réseau compte 6 fermes partenaires dans le département, qui développent des pratiques agro-écologiques favorables à la biodiversité.

Ces dernières ont été sélectionnées sur la base d’un ou plusieurs des critères suivants : 
- type d’exploitation (céréalier, éleveur, laitier…) ; 
- implication dans un processus « vertueux » (agriculture biologique, agriculture de conservation, ferme Dephy, agri-faune, observatoire biodiversité, mesures agro-environnementales-MAE…) ; 
- mode de vente des produits (transformation sur place, circuits de proximité…) et affiliation à un réseau spécifique (Saveurs Paysannes, Fermiers Lorrains, Paysan Bio Lorrain) ; 
- diversification des productions (miel,…) ; 
- présence de terrain dans une zone naturelle protégée de type ENS ou Natura 2000. 

La présentation de cette initiative a été suivie de la visite de la ferme du GAEC du Vaudoux de Yvon & Daniel Maire, Daniel Favier.
 

EN SAVOIR PLUS SUR LE GAEC

  • L'exploitation, en polyculture-élevage, est d'un peu plus de 400 ha dont environ 120 en prairie permanente, le reste en terres labourables pour les cultures fourragères et de vente

  • Il s'agit d'une exploitation exemplaire en matière de pratiques environnementales favorables à la biodiversité. Elle multiplie les initiatives, liées à la fois à sa localisation et à la volonté de ses exploitants. Parmi les mesures environnementales et naturalistes, notons la qualité de l'eau (captage de Griscourt), l’opération Agri-Mieux Esch-Plateau de Haye (préservation de la qualité de l'eau de la rivière Esch et de la nappe du plateau calcaire de Haye). La ferme est située dans un écrin protégé : site Natura 2000 Vallée de l'Esch, Espaces Naturels Sensibles (ENS) Val de Moselle Dieulouard, Prairies humides de Saulxis à Belleville.

  • Les exploitants ont la volonté de généraliser le non labour, sont sensibles à la préservation des sols et à la protection des eaux. Ils pratiquent une gestion de l'herbe extensive avec une politique de remise en herbe. Ils ont accentué la rotation, sont engagés dans une réduction quantifiée d'utilisation de produits phytosanitaires (50%), une gestion des espèces susceptibles de causer des dégâts dans les cultures par des auxiliaires de culture, une redynamisation d'une mare prairiale pouvant contribuer à l'abreuvement du bétail, etc.

  • A noter : l'exploitation pratique la vente en circuit court, permettant ainsi une valorisation locale de ses produits. L’exploitation compte 80 vaches allaitantes charolaises et environ 15 génisses bouchères commercialisées en vente directe de caissettes par leur atelier de découpe.

  • Pour la prochaine campagne (2020-2021), les 90 ha de cultures du plateau de Belleville seront conduits en agriculture de conservation.

  • Un projet de redynamisation de mare prairiale dans le cadre de la démarche de ferme ambassadrice.

En savoir plus: 
- Publié le 8/11/2019 -