Visite de la Ministre-Présidente du Land de Sarre

Photo © L.Frustin - CD54

Annegret KRAMP-KARRENBAUER, Ministre-Présidente du Land de Sarre (Allemagne) s’est rendue au conseil départemental de Meurthe-et-Moselle mercredi 2 mars 2016. Cette visite en présence de Mathieu KLEIN, Président du conseil départemental, et des vice-présidentes Valérie BEAUSERT-LEICK (solidarité avec les territoires et stratégies d’aménagement) et Agnès MARCHAND (enfance, famille, santé et développement social), avait pour objectif d’imaginer de nouveaux partenariats entre la France et l’Allemagne.

Elle s’inscrit dans la mission sur l’intégration confiée par Angela MERKEL et François HOLLANDE à Jean-Marc AYRAULT et Annegret KRAMP-KARRENBAUER dans le cadre d’un rapport qui sera remis lors du 18e conseil des ministres franco-allemands qui se tiendra le 7 avril 2016 à Metz. L’intégration des personnes issues de l’immigration, la cohésion sociale, l'emploi, l'éducation et le vivre ensemble sont quelques-uns des axes sur lesquels la Sarre et la Meurthe-et-Moselle travaillent.  

Plus largement, 3 thèmes ont été évoqués sur la base de l’expérience du département de Meurthe-et-Moselle :

Le partenariat avec les acteurs associatifs engagés dans le développement social et l’intégration. 
L’accueil des Mineurs Isolés Etrangers (MIE) et en particulier le dispositif innovant “Jeunes à la maison“ que le département met actuellement en oeuvre. Il s‘agit d‘accueillir, dans des familles citoyennes bénévoles, de jeunes mineurs isolés confiés à l’aide sociale à l’enfance.
Le Service Civique comme outil d’intégration avec des actions dans le domaine de la sécurité des biens et des personnes avec l’expérimentation menée avec le SDIS 54 ou encore le développement socio-économique et le l’insertion de jeunes mineurs incarcérés avec les projets VAND’ESS et Grandir Dignement. 
Enfin, il a été réaffirmé l’ambition de favoriser l'apprentissage de l’allemand en LV1 dès le plus jeune âge, notamment dès le CP, et en LV2 dès la 5ème à compter de la rentrée 2016. 

Cette ambition s’illustre également par la volonté d’encourager la poursuite de l’apprentissage de l’allemand au lycée et dans les CFA. Une convention a ainsi été signée avec l’éducation nationale en ce sens en 2015.

- Publié le 4/03/2016 -