La présidente

Deuxième femme présidente du Département de Meurthe-et-Moselle, Chaynesse Khirouni succède à Valérie Beausert-Leick et prend les rênes de la majorité départementale. Elle a été élue le 1er juillet 2021. 

Élue députée de Meurthe-et-Moselle en 2012, elle siège à l’Assemblée nationale au sein du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche. Elle est membre de la commission des affaires sociales. Depuis juin 2020, elle est 3e vice-présidente Transition écologique, urbanisme, foncier, énergie, agriculture, alimentation de la Métropole du Grand Nancy et Conseillère municipale déléguée à la COP 26 à Nancy.

Depuis le 1er juillet 2021, elle est présidente du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle.

Le projet de la majorité départementale « est un projet de justice sociale, de solidarité et d’écologie. Il s’inscrit dans le sillon d’une majorité qui porte depuis 23 ans des projets forts au service de la Meurthe-et-Moselle. Elle s’inscrit dans les pas de Michel Dinet, Mathieu Klein et Valérie Beausert-Leick ».

Le cap est clair : il vise à donner sa pleine mesure aux solidarités humaines et territoriales : en préparant l’avenir de la jeunesse, en prenant soin des aînés et des personnes en situation de handicap, en accompagnant les transitions sociales et écologiques, en intégrant l’enjeu de l’emploi dans une période « où on le sait nous devons être attentifs et mobilisés pour activer tous les leviers en notre possession » et enfin en veillant au développement des territoires, en favorisant leur attractivité.


 

La présidence du conseil départemental

La/le président.e du conseil départemental est un conseiller départemental, élu.e  à la majorité absolue pour 6 ans par l'assemblée départementale.
Elle/Il est la/le  chef.fe de l'exécutif du département  qui :

  • dirige les débats de l’assemblée,
  • prépare et exécute les délibérations de l’assemblée départementale,
  • prépare et exécute le budget,
  • est l’ordonnateur des dépenses et prescrit les recettes,
  • établit chaque année un rapport qui rend compte à l’assemblée de l’action du conseil départemental, de la situation du département, de l’activité et du financement des services et des organismes qui dépendent d’elle/de lui.